Docteur BARRET Laura | Chirurgien-Dentiste - 3 Impasse des Alpes MAICHE 25120 - 03 81 64 28 28

Cabinet Dentaire - MAICHE 25120

Notre CabinetPrendre rendez-vous

Actualités

La maladie d’Alzheimer aggravée par une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Les liens entre maladies bucco-dentaires et le corps en général ne cessent de s’intensifier…  Selon une récente étude d’une équipe de recherche britannique, la parodontite serait responsable de l’aggravation de l’évolution de la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont travaillé sur des patients atteints d’une forme légère d’Alzheimer, sur lesquels ils ont suivi les facultés cognitives. Dans un même temps, ces patients étaient suivis par des dentistes, qui ignoraient tout de l’étude. Et les résultats sont nets : la présence de parodontite augmente bel et bien la vitesse de déclin des capacités cognitives au fil du temps, alors bien plus rapide et marquée.

Prenez donc soin de vos dents, elles influent sur votre corps tout entier !

Source : Passion Santé

Quel dentifrice choisir pour un enfant ?

Les dents des enfants doivent être brossées dès leur apparition, mais aucun dentifrice n’est nécessaire avant l’âge de 6 mois. Il devient nécessaire dès l’arrivée des molaires, mais toujours en petite quantité. Par exemple, à cet âge, il est possible de ne l’utiliser qu’une fois sur les deux brossages préconisés par jour.

C’est notamment au moment de la diversification alimentaire que le brossage des dents devient primordial. Les produits transformés achetés pour bébé peuvent contenir des sources d’agressions (par exemple du sucre) pour les dents des enfants qui n’ont connu jusque là que du lait.

En ce qui concerne le dentifrice, qu’il soit dans un goût plus attractif (à la fraise notamment) ou non, le principal est d’éviter la présence de sodium lauryl sulfate. Même s’il n’est pas véritablement toxique, il s’agit d’un détergent fort utilisé également dans les produits ménagers pour ses effets épaississants et sa capacité à créer de la mousse. C’est également un allergène qui peut créer des irritations de la peau et des yeux. Très décapant, il risque d’altérer le biofilm, la couche protectrice présente sur les dents.

L’autre paramètre à prendre en compte dans le choix du dentifrice : le dosage en fluor. Très utile pour prévenir le risque de carie, il ne faut cependant pas l’utiliser à outrance. Surdosé, il crée des tâches irréversibles sur les dents. Pour le brossage des dents des enfants de moins de 6 ans, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), recommande un dosage de 500ppm de fluor, soit l’équivalent d’un petit pois de dentifrice fluoré. Même avalée (lorsque l’enfant ne sait pas encore recracher correctement), cette quantité est assez petite pour être inoffensive.

Source : L’Express

Sans dentifrice, nos ancêtres avaient-ils vraiment mauvaise haleine ?

La création du dentifrice tel que nous le connaissons aujourd’hui date de 1896… mais avant, nos ancêtres avaient-ils forcément mauvaise haleine ?

Il y a de cela 4000 ans, les Egyptiens utilisaient déjà une pâte à base de plantes, pour entretenir leurs dents. Selon Sacha Bogopolsky, chirurgien-dentiste auteur de « La brosse à dents ou l’histoire de la mal aimée », « Ces pâtes devaient avoir un goût désagréable et on peut trouver les causes de leur utilisation dans la coquetterie, pour lutter contre les mauvaises haleines et contre le tartre ».

Sur les textes médicaux du Moyen-Age, on peut également relever l’importance de la préservation des dents, notamment par le frottage, l’application de poudre, ou encore l’utilisation de cure-dents. Une attention toute particulière était ainsi portée à l’hygiène bucco-dentaire.

Les femmes de l’époque, afin de lutter contre la mauvaise haleine, mâchaient des graines de fenouil.

La mauvaise haleine, principalement causée par les bactéries présentes dans la bouche, perdurait alors chez les plus pauvres des habitants, faute d’accès aux soins. La professeur d’histoire médiévale, Laurence Moulinier-Brogi, écrit dans une étude à ce sujet : “La dimension sociale du souci de la bouche n’en demeure pas moins évidente : côtoyer les autres et leur parler implique d’avoir une bouche saine, propre et non puante“. Par ailleurs, elle ajoute que “dans de nombreux cas, l’état de la dentition était perçue comme une composante principale du visage“.

Nos ancêtres ont donc parfois usé de stratagèmes fous pour entretenir leurs dents. Ainsi,  un poète latin a notamment écrit, au premier siècle avant J-C, « plus tes dents sont blanches, plus tu as bu d’urine ».

Source : Dental Espace

4 aliments qui blanchissent naturellement les dents

Pour un sourire étincelant, pas besoin de dépenser des millions en produits blanchissants ! Certains aliments naturels peuvent redonner brillance et éclat à vos dents…

C’est notamment le cas des légumes crus, trempés dans du yaourt ou non. Les légumes crus, comme le céleri, le chou-fleu, ou encore les carottes crues, sont d’une part difficile à mâcher, ce qui va permettre de polir la surface des dents, mais ils vont également stimuler la production de salive, protégeant ainsi l’émail des dents. Egalement riche en eau, ils aideront à nettoyer la bouche des bactéries. Le yaourt, comme de nombreux produits laitiers, aide quant à lui à éliminer les tâches sur les dents. Alors aucune raison de se priver !

Les fruits sont de véritables alliés des dents ! Les fraises, les bananes, les pommes, les nectarines, les cerises ou encore les pêches sont riches en acide malique, un élément clé que l’on retrouve au sein des dentifrices blanchissants.

Les graines et les noix, quant à eux, agissent comme de véritables exfoliant sur les dents, grâce à leur texture abrasive. Ils facilitent ainsi l’élimination des tâches, tout en nettoyant et nourrissant les dents. Ils sont également riche en fibre, alors n’hésitez pas à les intégrer au sein de votre alimentation quotidienne !

Enfin, un dernier aliment reconnu pour redonner de la brillance : l’oignon… consommé cru ! En effet, l’oignon cru permet d’empêcher la formation de la plaque entre les dents… et redonne leur brillance !

Il ne vous reste plus qu’à intégrer tous ces aliments alliés de vos dents à vos plats pour améliorer la blancheur de votre sourire !

Source : Santé Magazine

Et si vous passiez de votre café/thé habituel au Rooibos ?

Le rooibos, aussi appelé « thé rouge », est une boisson particulièrement consommée en Afrique du Sud, pays dans lequel pousse ce buisson. De part ses nombreuses vertues, il se répand de plus en plus en France. Dégusté chaud, froid ou même glacé, il peut se faire infuser plusieurs minutes sans subir l’amertume caractéristique au thé.

De part ses nombreux bienfaits, l’une d’elle va particulièrement vous ravir : le rooibos contient du fluor ! En allié des dents fortes, le fluor va venir se fixer à l’émail des dents lors de la dégustation de la boisson, et les rendre plus résistantes aux attaques bactériennes. Et surtout, contrairement au thé ou au café, il ne jaunit pas les dents ! Il n’y a donc aucune raison de s’en priver !

Pour information, le rooibos agit également sur les troubles intestinaux de part sa possession de flavonoïdes, contient des antioxydants qui permettent de prévenir le développement de certains cancers, et améliore les problèmes de peau grâce au zinc.

Que diriez-vous de le tester par vous-même ?

Source : femmeactuelle.fr

Nos Vidéos

Le Dr BARRET Laura vous propose quelques vidéos afin d’en apprendre plus sur les traitements orthodontiques

Horaires d'ouverture

Lundi | 12h-19h (sans interruption)

Mardi | 10h30 – 13h / 14h – 19h30

Mercredi | 9h – 13h / 14h – 19h

Coordonnées

3 Impasse des Alpes 25120 Maiche
Tel. 03 81 64 28 28

Les sourires de demain se préparent aujourd’hui, Bienvenue dans l’avenir